Optimisez votre flexibilité

Optimiser et sécuriser les contrats dans le domaine du travail temporaire, mais aussi simplifier le processus du recrutement sont au coeur de l’expertise d’Agile•1, fournisseur global de services et technologies pour la gestion des RH. François de Yrigoyen, directeur général France, revient sur ces services à forte valeur ajoutée.

En matière d’externalisation de processus RH, vous vous démarquez par votre gamme complète et votre positionnement.

François de Yrigoyen : C’est vrai, nous sommes les seuls sur ce marché à proposer à la fois des solutions d’externalisation de processus RH (MSP, RPO) et des technologies de gestion de la main-d’oeuvre adaptées (VMS, ATS). Cet ensemble de solutions nous permet d’optimiser la valeur de la main-d’oeuvre en réduisant les coûts directs et indirects liés à la gestion du capital humain. Quant au positionnement, il est important de noter qu’Agile•1 réalise, en toute neutralité, une prestation d’intermédiation entre un client final et ses fournisseurs/ prestataires externes.

Quel est l’avantage de cette double approche en matière de gestion des compétences temporaires ?

F. de Y. : Elle permet à la fois de rationalizer le processus de recrutement des intérimaires et prestataires à travers un point de contact unique, de développer des stratégies d’optimisation visant à réduire les coûts, d’améliorer la qualité des candidats, mais aussi, grâce à une plateforme de gestion en ligne des fournisseurs, d’automatiser l’intégralité du cycle de gestion des employés temporaires.

Des solutions complètes de plus en plus plébiscitées par les entreprises ?

F. de Y. : En effet, puisqu’en 15 ans Agile•1 est devenu un acteur référent auprès des grands comptes comme des ETI et gère avec succès plus de 100 programmes pour un volume d’achats pilotés d’environ 2,5 milliards d’euros. Notre offre de service répond aux enjeux majeurs de pilotage et de maîtrise d’une flexibilité responsable.

Pour accéder à  la version originales de cet article, cliquez ici. 

Pour télécharger une copie de cet article, cliquez ici.